Schaden.com - Projects * Publishing * for International Contemporary Photography

 

Antoine D´Agata
Psychogéographie
HC, 24 x 31 cm., o.pp.
Le point du jour 2005

"Sur ses grands photomontages couleurs les Kurdes apparaissent de dos, incrustés numériquement face à des lieux de la zone portuaire. Le travail s'appelle " Psycho-géographie/Cherbourg " un terme emprunté à Guy Debord pour qualifier " les effets d'un milieu sur les comportements affectifs d'un individu, sa dérive dans une ville suivant ses courants, points d'attraction, lignes de fuite... "
Avec ce travail si juste, si honnête par rapport à sa vision du monde, il montre des êtres humains qui rasent les murs, ne font que passer. Des gens que l'on refuse de voir, vis-à-vis desquels on est dans le déni, le non-dit, qu'on ne sait même pas nommer. Ni clandestins, ni réfugiés. Encore moins sans-papiers. Pas davantage exilés. Peut-on parler de migrants ? Nul ne sait, même pas les organisations humanitaires qui s'efforcent de les nourrir. Antoine d'Agata met les Cherbourgeois en face de leur cauchemar, les renvoie à ce qu'ils ne veulent pas voir. En réussissant, avec ses montages, une intégration impossible, il installe un malaise, travaille la fausse image que l'on a de ces Kurdes, même lorsqu'on les regarde avec empathie." L'Humanité -

"Der französische Fotograf Antoine d`Agata ist von den vertretenen KünstlerInnen der einzige, der digital bearbeitete Fotografien zeigt. Trotz der Verwendung digitaler Montagetechniken ist die schlüssige Darstellung sozialer Wirklichkeit im Süden Frankreichs Thema seiner Arbeit. Ausgangspunkt der erstmals gezeigten Serie PSYCHOGEOGRAPHIE war ein Bauvorhaben der Stadt Marseille zur Umgestaltung eines zentralen Stadtteils. D`Agata, der selbst aus Marseille stammt, verknüpft in digitalen Bearbeitungen Ansichten von Abbruchhäusern, Stadtautobahnen und andere charakteristische urbane Motive mit den Porträts von Jugendlichen, die eine Schule in dem betroffenen Stadtteil besuchen." Fotohof -

 


random picks